Algérie : mandat d’arrêt contre l’ex-ministre de l’énergie

L’ancien ministre de l’énergie algérien Chakib Khelil et plusieurs de ses proches font l’objet d’un mandat d’arrêt international dans le cadre du scandale de corruption de la Sonatrach, a affirmé ce lundi le procureur général près la cour d’Alger, Belkacem Zeghmati, rapporte le Monde. Ces mandats d’arrêt concernent au total neuf personnes, dont l’épouse et les deux enfants de M. Khelil, ainsi qu’un de ses hommes de confiance, Farid Bedjaoui, a déclaré M. Zeghmati lors d’une conférence de presse.