Algérie : les inondations endeuillent Ghardaia

De violentes intempéries ont affecté mardi et mercredi la wilaya de Ghardaia, en Algérie, causant la mort de 29 personnes et en blessant une quarantaine d’autres, sans compter les dégâts matériels qui se chiffrent à plusieurs millions de dinars.

Notre correspondant en Algérie

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Yazid Zerhouni, a confirmé aujourd’hui la gravité de la situation dans la wilaya de Ghardaïa, dans le sud du pays. Un bilan encore provisoire, établi jeudi en fin de matinée par le ministère algérien de l’Intérieur, fait état de 29 morts, un disparu et 48 blessés.

Noureddine Yazid Zerhouni, qui s’est rendu sur place dès jeudi, a précisé que de « 300 à 600 maisons » au moins avaient été atteintes par ces inondations, notamment dans les oasis, et a qualifié l’événement de « crue du centenaire ».

L’on parle de centaines de sans-abris, selon des sources généralement bien informées. Une cellule de crise a été installée au niveau du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales à Alger d’où sont aussi acheminés par voie terrestre des secours sur les lieux du sinistre.
« Nous avons mobilisé d’importants moyens humains et matériels sur les lieux du sinistre pour assister les sinistrés qui sont en grand nombre. Le téléphone n’est pas encore rétabli et le courant électrique est coupé dans certains quartiers pour écarter le danger sur la population », a annoncé aujourd’hui Noureddine Yazid Zerhouni à la télévision algérienne.

La mobilisation de moyens héliportés a permis le sauvetage de centaines de personnes dans certains quartiers comme à Hadj Messaoud où les eaux ont sensiblement atteint plusieurs habitations.

Les populations des wilayas limitrophes ont également contribué à l’assistance des sinistrés par l’acheminement des denrées alimentaires et des couvertures. L’eau potable est y inexistante. L’acheminement de bouteilles d’eau minérale par voie terrestre se poursuit toujours alors que plusieurs tentes sont installées pour accueillir les familles en difficultés.