Algérie : les gardes communaux regagnent Blida

Après leur marche protestataire stoppée à l’entrée d’Alger, les milliers de gardes communaux qui voulaient atteindre le siège de la Présidence ont été finalement contraints de faire marche arrière vers Blida. Ces derniers, qui ont réussi l’une des plus longues marches contestataires de l’histoire de l’Algérie (50 km), réclament la révision de leur statut particulier. Leur effectif actuel, selon les derniers chiffres du ministère de l’Intérieur, est de 93 000.

Lire aussi :

Algérie : le périple des gardes communaux vers Alger