Algérie : les gardes communaux empêchés de manifester

Près de 1000 gardes communaux ont tenté de manifester ce vendredi à Alger pour réclamer une amélioration de leur statut et retraite, rapporte Le Courrier international. Mais les forces de l’ordre les ont empêché de marcher, leur interdisant l’entrée de la capitale algérienne. Le 9 juillet, ils étaient déjà descendus dans la rue. La police a violemment réprimé la contestation, faisant un mort. Les gardes communaux ont été créés dans les années 90. Les autorités avaient demandé aux citoyens de constituer des unités d’auto-défense pour lutter contre le terrorisme.

Lire aussi : Algérie : le périple des gardes communaux vers Alger