Algérie : les cas de Coronavirus explosent à Oran

Alors que la propagation des cas de Coronavirus connait une progression des plus dangereuses en Afrique, l’Algérie n’est pas épargnée, surtout la ville d’Oran où les cas de Covid-19 explosent.

Région de l’Ouest de l’Algérie, plus de 60 nouveaux cas de contaminations au Coronavirus sont apparus à Oran en seulement deux jours. Ce qui porte, selon le quotidien algérien El Watan à 824 le nombre de personnes testées positives au Covid-19.

Le journal relate la catastrophe, révélant que dans les rangs des professionnels de santé à Oran, nombreux sont ceux qui ont été contaminés au Coronavirus. Que cela soit les médecins, infirmiers, le personnel du corps médical ou paramédical, le virus a atteint toutes les couches au point que les infectiologues, pneumologues redoutent le pire. Suffisant pour que le journal évoque une « situation de saturation totale ».

L’Établissement Hospitalier Universitaire (EHU) et le Centre Hospitalo-universitaire (CHU) d’Oran, deux hôpitaux évoluant dans un « contexte de surcharge ». Avec cette forte affluence de cas suspects et de malades, les structures sanitaires d’Oran sont contraintes de mettre en place un « Plan B », qui consiste à confiner les patients chez eux, où ils seront suivis.

Cette solution a été adoptée par les services sanitaires dans le but de désengorger les hôpitaux de la ville. Selon la presse algérienne, parallèlement à leur maintien à domicile, les patients sont dotés de médicaments, notamment d’hydroxychloroquine en thérapie. A jour J plus cinq, un contrôle est effectué sur les patients pour voir leur évolution. En cas d’aggravation, relève El Watan, le malade est pris en charge dans les structures sanitaires dédiées.