Algérie : la chaîne El Watan TV fermée par les autorités!

Sur ordre du wali de la wilaya d’Alger, Abdelkader Zoukh, la police algérienne a envahi, ce lundi 12 octobre 2015, à 9 heures du matin, le siège de la chaîne de télévision privée « El Watan TV ».

Quelques jours après la diffusion sur El Watan TV d’un entretien avec Madani Mezrag, l’ancien chef de l’Armée Islamique du Salut, qui a tenu des propos virulents à l’encontre du président de la République et proféré des menaces à l’encontre de Bouteflika si jamais les autorités continuaient à lui refuser la création d’un parti, la police algérienne a envahi, ce lundi 12 octobre 2015, à 9 heures du matin, le siège de la chaîne de télévision privée El Watan TV.

El Watan TV est la deuxième chaîne à être fermée depuis l’ouverture du champ audiovisuel au privé, il y a 4 ans. En effet, le 12 mars 2014, en pleine campagne présidentielle, les autorités ont décidé la fermeture de Atlas TV. Selon un journaliste de la chaîne « ils nous ont fait sortir du siège un par un. Nous sommes en face de l’entrée du siège. La police est en train de le sceller », tandis que le ministère de la Communication a annoncé « la fermeture définitive conformément à loi, pour atteinte aux symboles de l’Etat ».

Le ministère de la Communication accuse El Watan TV, qui avait reçu une convocation du ministère de la Communication, d’être « en infraction » avec les dispositions de l’article 20 de cette loi qui prévoit la soumission de l’exercice de l’activité à une autorisation préalable délivrée par décret, au titre de la loi relative à l’activité audiovisuelle.