Algérie : le projet de révision de la Constitution adopté

Le projet de révision de la Constitution algérienne a été adopté mercredi. Le chef de l’Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 1999, peut dorénavant briguer un troisième mandat, rapporte France info. Le projet supprime la limitation du nombre de mandats présidentiels successifs, que la Constitution fixait à deux. Il renforce aussi l’exécutif au profit du président de la République. Dorénavant, le Premier ministre est chargé d’appliquer le programme du chef de l’Etat.