Algérie : le prix du passeport triple le 1er janvier, bousculades à Paris

Le prix du timbre du passeport algérien triple à partir de ce 1er janvier 2015. Ce qui a provoqué une ruée vers les consulats algériens à l’étranger, notamment en France où les CRS veillent pour éviter tout débordement.

La décision des autorités algériennes d’augmenter le prix du timbre du passeport, qui passe de 2 000 à 6 000 dinars, à partir de ce 1er janvier 2015, a provoqué une ruée vers les consulats à l’étranger. C’est le cas en France où le consulat d’Alger a eu la visite des CRS pour éviter tout débordement.

Les Algériens tentent de renouveler leur passeport avant de voir le prix du timbre grimper en flèche. Cette situation a poussé des centaines d’émigrés algériens à prendre d’assaut l’entrée des consulats pour renouveler leur sésame. La hausse du prix du timbre du passeport biométrique sera donc effective dès le 1er janvier 2015, après la décision prise le 29 octobre dernier.

Selon TSA, c’est un véritable désordre qu règne devant et à l’intérieur du consulat d’Algérie à Paris. Le site précise que ce vendredi 26 décembre 2014, peu avant 9 heures, ils étaient plus de 2 000 Algériens à attendre à l’extérieur du consulat, rue d’Argentine. La file d’attente a débordé sur le boulevard de la Grande armée, avec les Algériens qui ont commencé à affluer dès 2 heures du matin. Ce qui avait poussé les CRS français à se déployer devant le consulat pour contenir la foule.

Par contre en Algérie, par prévention, le ministère de l’Intérieur a fait installer une nouvelle machine de personnalisation qui permet de doubler la capacité de production des passeports biométriques, qui passe de 10 000 unités par jour à 20 000 passeports biométriques au quotidien.