Algérie : le principal parti islamiste rejoint l’opposition

Le principal parti islamiste algérien, le Mouvement de la société pour la paix (MSP) a rejoint les rangs de l’opposition. Le nouveau chef du parti, Abderrezak Mokri, élu ce week-end, affirme vouloir renforcer le poids de l’opposition. Plus question de participer au gouvernement aux côtés du Front de libération national (FLN), car pour le nouveau leader du MSP la situation est différente : « Avant on était dans le gouvernement, on avait des ministres dans le gouvernement. Maintenant on n’a pas de ministres dans le gouvernement. Maintenant on est plus libre de critiquer ce gouvernement et de donner notre point de vue », a-t-il expliqué selon RFI.