Algérie: le message de Bouteflika peut-il impacter les Législatives ?

Les Algériens ont commencé à voter pour renouveler les 462 députés de l’Assemblée nationale. Ce vote intervient après le message du Président Bouteflika qui a exhorté ses compatriotes à se rendre aux urnes afin de contribuer à la « stabilité du pays ».

L’abstention pourrait être élevée lors des Législatives algériennes, compte tenu des difficultés économiques et à l’immobilisme politique. Toutefois, les Algériens ont commencé à voter, ce jeudi 4 mai 2017, pour renouveler les 462 députés de l’Assemblée nationale.

Il faut signaler que la campagne pour ces Législative a été peu suivie par les Algériens, pour la plupart concentrés sur la Présidentielle en France, alors que Marine le Pen et Emmanuel Macron devront s’affronter au second tour de ce scrutin. D’ailleurs, le Président Abdelaziz Bouteflika est intervenu pour exhorter ses compatriotes à se rendre aux urnes afin de contribuer à la « stabilité du pays ». Reste à savoir si cet appel du chef de l’Etat aura un impact sur les Législatives.

Le scrutin, boycotté par le nouveau parti de l’ancien chef du gouvernement Ali Benflis, ne devrait pas changer l’ordre politique et la domination des deux partis de l’Alliance présidentielle au pouvoir: le FLN (Front de libération nationale) du Président Bouteflika, et son allié, le Rassemblement national démocratique (RND).

Les autorités ont indiqué que les quelques 53 000 bureaux fermeront à 19H00 (18H00 GMT), sauf autorisation au cas par cas. Selon l’agence de presse algérienne APS, les résultats du scrutin doivent être annoncés vendredi en fin de matinée par le ministre de l’Intérieur Nourredine Bedoui, lors d’une conférence de presse. Côté sécurité, ils sont 45 000 policiers et plus de 87 000 gendarmes a avoir été déployés autour des centres de vote.