Algérie : le grand retour de Bouteflika

Le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, reçoit son homologue du Congo, Denis Sassou N’Guesso pour une visite officielle de quatre jours. Il s’agit là de la seconde audience accordée en moins de deux semaines par le dirigeant algérien qui effectue ainsi un grand retour sur la scène politique.

C’est dans un communiqué que la présidence de la République algérienne a annoncé que le Président Abdelaziz Bouteflika reçoit son homologue du Congo, Denis Sassou N’Guesso pour une visite officielle de quatre jours. Ce déplacement étant une réponse à une invitation du chef de l’Etat algérien.

Le communiqué indique en effet : « A l’invitation de son excellence M. Abdelaziz Bouteflika, président de la République, son excellence M. Denis Sassou N’Guesso, président de la République du Congo, effectuera une visite d’Etat en Algérie du 27 au 30 mars 2017 », ajoutant que cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens historiques d’amitié et de fraternité entre les deux pays et « permettra aux deux parties de passer en revue leur coopération bilatérale et d’identifier les voies et moyens de la dynamiser et de l’adapter au bénéfice mutuel des deux peuples frères ».

Toujours selon le communiqué, les deux Chefs d’Etat vont « se concerter sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun, notamment les défis auxquels font face les pays africains pour garantir la paix, la sécurité et la stabilité à travers le Continent, ainsi que son développement économique et social ».

Le Président algérien semble revenir sur la scène politique. En dix jours, il reçoit deux personnalités. Après avoir reçu le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union Africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelakder Messahel, le 19 mars dernier, le dirigeant ouvre ses porte au chef de l’Etat congolais. Auparavnt, Bouteflika n’avait pas effectué de sortie publique depuis le ois de janvier 2017.