Algérie : la santé de Bouteflika en « phase critique »

Le chef de l'Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika

Soigné au huitième étage du service oncologie de l’hôpital cantonal de Genève en Suisse, à l’aile des malades en phase critique, la santé du Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, est source de toutes les inquiétudes.

Le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika a quitté Alger, lundi 27 août 2018, pour des « contrôles médicaux périodiques » à Genève. C’est ce qu’a annoncé la Présidence de ce pays d’Afrique du Nord.

Selon des informations fournies par le journal Mondeafrique, Abdelaziz Bouteflika est soigné au huitième étage du service oncologie de l’hôpital cantonal de Genève, dans l’aile des malades en phase critique. Le site précise qu’à Genève, toutes les précautions ont été prises par l’entourage du chef de l’Etat algérien pour empêcher que la moindre information ne soit publiée sur l’état de santé de Bouteflika.

Mondafrique indique que ces informations lui sont rapportées par des Algériens venus rendre visite à un parent hospitalisé dans le même service d’oncologie, mais à l’autre bout du couloir. Ces Algériens ont en outre révélé avoir eu l’occasion de croiser et de saluer Said Bouteflika, frère du chef de l’Etat et les gardes du corps.