Algérie : la panique après un séisme fait 6 morts et 420 blessés

Alors qu’une vingtaine de blessés avaient été dénombrés vendredi matin, le séisme qui a secoué la capitale algérienne a fini par causer la mort de 6 personnes, alors que 420 autres sont blessées, toutes victimes de la panique.

Le séisme de magnitude 5,6 qui a frappé Alger, vendredi, n’a fait aucune victime. C’est plutôt la panique provoquée par les secousses qui est à l’origine de la mort de 6 personnes et de 420 blessés. Les victimes sont des habitants d’Alger, de Boumerdes situé à 50 km à l’est d’Alger et de Blida, à 50 km au sud-ouest d’Alger.

Un membre de la cellule de crise du ministère de la Santé parle d’un bilan hospitalier définitif fait état de « six morts ainsi que 420 blessés », pour la plupart des blessés légers, indiquant que parmi les blessés, 21 personnes sont encore hospitalisées, parmi lesquelles 7 doivent subir des interventions chirurgicales aujourd’hui.

L’agent du ministère de la Santé précise que sur les six morts, quatre personnes ont péri en se jetant de leur balcon ou de leur fenêtre. En outre, deux autres sont décédées des suites d’un arrêt cardiaque.

Il a en outre été précisé toutes les victimes sont liées à la panique provoquée par le séisme qui a eu lieu à l’aube (05h00 du matin). Réveillées par la secousse, certains se sont jetés de leur balcon ou de leur fenêtre, tandis que d’autres se sont précipités dans les rues, pour fuir d’éventuels effondrement de bâtiments.