Algérie : la direction d’ArcelorMitttal souhaite suspendre la grève

Le tribunal algérien devra se prononcer, mardi, suite à la demande de la direction d’ArcelorMittal d’Annabal, à l’est de l’Algérie, de suspendre la grève qui paralyse l’industrie sidérurgique depuis sept jours, indique El Watan. Les employés protestent contre la fermeture envisagée de la cokerie qui emploie 320 salariés.