Algérie : l’arrestation d’un haut responsable d’AQMI

Necib Tayeb, alias Abderrahmane Abou Ishak Essoufi, chef de la « commission juridique » d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), a été arrêté par les forces de sécurité à Berriane, dans la province algérienne de Ghardaia (600 km au sud d’Alger), a rapporté lundi 20 août l’agence APS citant « de sources bien informées ». Ce terroriste, membre du « conseil des notables » d’AQMI et premier juge de l’organisation criminelle, fait partie des trois militants interpellés au niveau d’un barrage de contrôle dressé par les forces de sécurité le 15 août dans le cadre d’une opération de recherche de grande envergure.
Les trois terroristes ont été appréhendés alors qu’ils circulaient à bord d’un véhicule de type 4×4 en direction de la zone du Sahel. Durant l’opération, les forces ont récupéré trois pistolets automatiques, ainsi qu’une documentation dite « importante » que les terroristes avaient en leur possession.