Algérie : Gaïd Salah et son plan pour succéder à Bouteflika

Le général Gaïd Salah

Le chef d’état-major des armées algériennes par ailleurs vice-ministre de la Défense nationale, Gaïd Salah, aurait exprimé son ambition de succéder au Président Abdelaziz Bouteflika.

Terribles révélations qui pourraient secouer l’Algérie, à seulement 3 mois de la Présidentielle. Le chef d’état-major des armées algériennes par ailleurs vice-ministre de la Défense nationale, Gaïd Salah notamment, aurait exprimé son ambition de succéder au Président Abdelaziz Bouteflika. C’est ce qu’a révélé le livre intitulé Où va l’Algérie ? dont l’auteur n’est autre que Mohamed Sifaoui.

Gaïd Salah aurait, selon la presse algérienne, qui précise que l’auteur du livre, Mohamed Sifaou, est écrivain et journaliste algérien exilé en France. Ce livre révèle un plan bien mûri pour succéder à Abdelaziz Bouteflika, en passant un deal avec le président du Parti d’obédience islamiste proche de la mouvance des frères musulmans, le Mouvement pour la Société de la Paix (MSP), en l’occurrence, dirigé par Abderrazak Makri.

Selon les termes du deal, une fois que Gaïd Salah est désigné à la magistrature suprême, il reviendrait de facto à Abderrazak Makr d’occuper le poste de Premier ministre. Sauf que Saïd Bouteflika, informé de ce deal, a plutôt fait une offre à Gaid Salah. Ce dernier, sentant ses intérêts menacés, a préféré se ranger derrière Saïd Bouteflika.