Algérie : état de santé de Tebboune, que sait Macron ?

Le chef de l'Etat algérien, Abdelmadjid Tebboune

Le Président français, Emmanuel Macron, est devenu la cible de nombre d’Algérien qui lui reprochent son soutien au chef de l’Etat algérien, Abdelmadjid Tebboune, alors que l’incertitude est de mise autour de la santé de ce dernier, en principe toujours en Allemagne pour y subir des soins.

Cela fait quasiment un mois que les Algériens n’ont plus de nouvelles rassurantes de leur cher Président Abdelmadjid Tebboune, évacué en Allemagne le 28 octobre dernier, pour y être soigné suite à une attaque au Coronavirus. Alger entretenant le flou total sur l’état de santé du dirigeant de ce pays d’Afrique du Nord.

Au moment où l’inquiétude est grande au sein de la population algérienne, voilà que le chef de l’Etat français, Emmanuel Macron, effectue une sortie on ne peut plus surprenante, du moins du côté des Algériens, qui voient d’un très mauvais œil le soutien annoncé par l’Hexagone.

L’inquiétude au sujet de la sortie d’Emmanuel Macron, qui dans un entretien publié le vendredi 20 novembre 2020, par le journal Jeune Afrique, saluant le courage du Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a promis de « tout » faire pour « aider » le dirigeant, afin que « la transition réussisse » en Algérie.

« Je vous le dis franchement : je ferai tout ce qui est en mon possible pour aider le Président Tebboune dans cette période de transition. Il est courageux… On ne change pas un pays, des institutions et des structures de pouvoir en quelques mois… Il y a eu un mouvement révolutionnaire, qui est toujours là, sous une forme différente », avait indiqué Emmanuel Macron.

Seulement, cette sortie de Macron s’est vue attribuer un corolaire : le soutien de François Hollande, l’ex-Président français, à l’ancien chef de l’Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika, alors que ce dernier était gravement malade, suite aux effets néfastes d’un accident vasculaire cérébral, qui l’avait conduit à se déplacer en fauteuil roulant.

C’est du moins le constat fait par la classe politique algérienne, qui reproche ainsi à Emmanuel Macron son soutien à Abdelmadjid Tebboune. Comme si Emmanuel Macron savait quelque chose au sujet de l’état de santé même de Tebboune que les Algériens ne savent pas. Surtout que le décès du dirigeant algérien a été évoqué.

A lire : Algérie : « Décès du Président algérien », Abdelmadjid Tebboune ?