Algérie : élection de Donald Trump, joie de Bouteflika ?

Le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, à travers des propos enthousiastes et chaleureux, a adressé un message de félicitations à Donald Trump pour son élection à la Présidence des Etats-Unis.

Alors qu’il se trouve actuellement à Grenoble pour des raisons de santé, le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, à travers des enthousiastes et chaleureux, a adressé, ce mercredi 9 novembre 2016, un message de félicitations à Donald Trump pour son élection à la Présidence des Etats-Unis.

Suffisant pour que TSA se demande ce qui explique alors un tel entrain du chef de l’Etat à féliciter Donald Trump. Pour le site, les dirigeants Républicains ont, à travers l’histoire, souvent été plus proches et plus conciliants envers l’Algérie, ajoutant que même si c’est un Président démocrate, en l’occurrence John Kennedy, qui a reçu Ahmed Ben Bella en octobre 1962 à la Maison Blanche, pour la première visite d’un Président algérien aux Etats-Unis, Kennedy, a également soutenu la cause indépendantiste algérienne. Et de souligner que les Présidents américains ont rarement reçu leurs homologues algériens.

TSA insiste qu’un autre point de satisfaction est lié à la question du Sahara Occidental, soulignant que le lobbying marocain sur ce dossier ne cessera pas et l’élection de Trump ne garantit pas non plus un réel changement de position des Etats-Unis. Selon l’analyse du site, il est aisément compréhensible que l’Algérie préfère un Président américain sans parti-pris aussi flagrant. Surtout, Donald Trump assure vouloir se concentrer sur les affaires intérieures de son pays.

Le site déduit que l’élection de Trump, partisan d’un repli des Etats-Unis, devrait signifier un recul de l’ingérence américaine dans les affaires du monde et donc de pays comme l’Algérie. Dès lors, dit-il, le Président Bouteflika pourrait briguer un 5e mandat en 2019 sans prendre le risque de mécontenter les Américains.