Algérie : des terroristes présumés tirent sur des policiers

Des hommes armés, qui étaient à bord d’un véhicule, ont tiré sur une patrouille de police dans le centre ville de Bouira. Deux policiers ont été blessés.

Une patrouille de la Brigade mobile de la police judiciaire (BMPJ) a été attaquée par un groupe terroriste dans le centre-ville de Bouira au sud-est d’Alger, ce lundi, tard dans la soirée. Au moins deux policiers ont été blessés dans des échanges de tirs, selon des sites d’information algériens qui citent des sources locales.

Une patrouille de la Brigade mobile de la police judiciaire (BMPJ) a été attaquée par un groupe terroriste dans le centre-ville de Bouira, entre le pôle universitaire et le Groupe d’intervention rapide de la gendarmerie (GIR), selon la même source. Deux policiers ont été blessés dans les échanges de tirs.

Les terroristes présumés (au moins 4), qui étaient à bord de 2 véhicules, ont tenté d’entrer en ville. La patrouille de police a été prise pour cible quand elle a tenté de contrôler l’un des véhicules. Les policiers ripostent et un échange de tirs est entendu durant une dizaine de minutes au cours duquel deux policiers ont été blessés. Ils ont été transférés à l’hôpital Mohamed Boudiaf de Bouira.

Les terroristes présumés fuient dans un premier temps vers le quartier populaire des 1100 logements et réussissent à se mêler à la foule dense présente dans la rue après la rupture du jeûne. Les renforts arrivent et bouclent le quartier pour une vaste opération de recherche, toujours selon des sites d’information algériens qui citent des responsables locaux.

Pour le moment, les autorités algériennes n’ont pas confirmé ces informations, et aucun communiqué n’a été publié par le ministère algérien de la Défense.

A Bouira, en 2012, durant le mois du Ramadan, une attaque terroriste avait ciblé le GIR de la gendarmerie. En 2011, dans la même période, une patrouille de la police avait été attaquée par des terroristes devant le siège de la wilaya de Bouira.