Algérie : ces journaux qui avaient prévu la mort de Bouteflika

Des journaux avaient déjà prévu d’annoncer la mort du Président d’Algérie, Abdelaziz Bouteflika. C’est le cas notamment de nos confrères de LCI qui revenaient déjà sur les grandes dates de Bouteflika en parlant du chef de l’Etat au passé.

L’opportunité du voyage du Président algérien Abdelaziz Bouteflika à Genève, en Suisse, a fait l’objet, encore une fois, de plusieurs spéculations. Parti pour les besoins de « contrôles médicaux périodiques », les médias officiels ont pourtant tenté de se montrer rassurants, en indiquant notamment que « toutes nos sources assurent que l’état de santé du Président n’a connu aucune dégradation, contrairement à ce que propagent les informations véhiculées par plusieurs sources médiatiques douteuses et des pages Facebook suspectes ».

Sauf que l’annonce faite par le journal Mondafrique a tout chamboulé. Le site a en effet révélé qu’Abdelaziz Bouteflika était soigné au huitième étage du service oncologie de l’hôpital cantonal de Genève, dans l’aile des malades en phase critique. Suffisant pour faire grimper le thermomètre des spéculations. Dans l’euphorie, certains journaux, par souci de planification, avaient prévu la mort du chef d’Etat de 81 ans, circulant en fauteuil roulant, car affaibli par un AVC en 2013.

Sur LCI par exemple, on lit une publication reprise par Google :

NE PAS PUBLIER Algérie : les grandes dates d’Abdelaziz Bouteflika

LCIil y a 3 heures
Diminué physiquement depuis plusieurs années, Abdelaziz Bouteflika XXXXXXX. Agé de 81 ans, il était au pouvoir depuis 1999 en Algérie, …
En effet, le journal parle déjà de Bouteflika au passé, car il est bien écrit : âgé de 81 ans, il était au pouvoir depuis 1999 en Algérie. Et un article à ce sujet avait été prévu et intitulé « Les grandes dates d’Abdelaziz Bouteflika ».  Mieux, l’article débute ainsi : diminué physiquement depuis plusieurs années, Abdelaziz Bouteflika XXXXXXXX. Avant de parler du chef de l’Etat au passé : il était au pouvoir depuis… Ce n’est un secret pour personne: les croix (XXXXXXX) étaient réservées aux termes suivants : est mort. En un mot : diminué physiquement depuis plusieurs années, Abdelaziz Bouteflika est mort.
Sauf que Bouteflika, malgré une mort souvent annoncée d’avance, est toujours en vie, car il est rentré en Algérie, samedi 1er septembre 2018, après son séjour en Suisse.