Algérie : Bouteflika réélu, liesse populaire dans certaines villes

Des scènes de liesse populaire en Algérie après l’annonce des résultats de cette Présidentielle ayant abouti à la réélection de Bouteflika pour un quatrième mandat.

(De notre correspondant à Alger)

Alors que certains s’attendait au pire, l’annonce des résultats préliminaires par le ministre de l’Intérieur Tayeb Belaiz en Algérie, donnant Abdelaziz Bouteflika vainqueur, a conduit à un scenario à la limite imprévisible. Ce sont plutôt des scènes de liesse popullaire et des comportements carnavalesques chez les jeunes. Plusieurs villes du pays ont vécu cette euphorie. C’est le cas notamment à Alger, Oran Annaba.

Mais ce qu’il y a lieu de relever est que pareils comportements avaient marqué, par le passé, les sorties publiques du président Liamine Zeroual. Et à chacune de ses apparitions, il avait toujours droit à des bains de foule et accueil des plus chaleureux qui frôlaient même l’invraisemblable. D’ailleurs le fameux slogan « djeich chaab maak ya Zeroual (l’armée et le peuple avec toi ô Zeroual » reste indélébile dans la mémoire collective.

Aujourd’hui, l’Algérie est en route pour cinq autres années sous le règne du même homme, mais aux capacités différentes de celles d’il y a 15 ans. La sortie de son rival direct, Ali Benflis, auteur d’une déclaration après la sortie du ministre de l’Intérieur en dit long sur la poursuite de son combat. « Je ne reconnais en aucune manière ces résultats et j’userais de toutes les prérogatives que me confère la lois pour mener le combat pacifiquement en vue de l’instauration d’un état démocratique digne de ce nom », a-t-il tenu à déclarer.

Pour le reste des candidats, aucune déclaration flagrante. Certains Algériens s’attendent à ce qu’ils fassent un appel de pied au clan Bouteflika, en proposant des projets de société ou en sollicitant tout simplement un portefeuille ministériel. Pour l’heure, place est à la liesse populaire.