Algérie : Bouteflika procède à un remaniement ministériel

Le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a procédé à un remaniement du gouvernement d’Abdelmalek Sellal qui a touché près d’une dizaine de départements ministériels, dont ceux de l’Energie et des Finances.

En Algérie, le Président Abdelaziz Bouteflika, a procédé, ce samedi 11 juin 2016, à un remaniement du gouvernement conduit par Abdelmalek Sellal qui a touché près d’une dizaine de départements ministériels dont ceux de l’Energie et des Finances.

Le remaniement du gouvernement, touchant en premier lieu les départements économiques, a également créé un ministère délégué chargé de l’Economie numérique et de la modernisation des systèmes financiers et le regroupement des départements des Travaux publics et des Transports en un seul ministère. Le département des Finances a été confié à Hadji Baba Ami, ministre délégué au Budget auprès du ministre des Finances chargé du budget et de la prospective, en remplacement à Abderahmane Benkhalfa.

Nourredine Bouterfa est désigné ministre de l’Energie en remplacement de Salah Khebri. Quant à Chelgham Abdesslam, il devient ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, en remplacement de Sid Ahmed Ferroukhi. Quant à Abdelouhab Nouri, il passe de ministre des Ressources en eau à l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat. Il succède ainsi à Amar Ghoul. Pour sa part, Boudjemaâ Talai a été nommé ministre des Travaux publics et des Transports.

Abdelkader Ouali qui occupait le poste de ministre des Travaux publics se voit confié celui des Ressources en eau et de l’Environnement, poste occupé avant ce remaniement par Abdelouahab Nouri. Mme Ghania Eddalia, députée du Front de libération nationale (FLN) et vice-présidente de l’Assemblée populaire nationale (APN), est nommée ministre des Relations avec le Parlement, en remplacement de Tahar Khaoua.