Algérie : Bouteflika nomme Bouabdellah Ghlamallah président du Haut conseil islamique

Le Président algérien Abdelaziz Bouteflika a signé un décret portant nomination de Bouabdallah Ghlamallah au poste de président du Haut conseil islamique (HCI).

Un communiqué de la présidence de la République algérienne de ce jeudi 22 septembre 2016 indique que le Président Abdelaziz Bouteflika a signé un décret portant nomination de Bouabdallah Ghlamallah au poste de président du Haut conseil islamique (HCI).

« Conformément aux dispositions de l’article 196 de la Constitution, son excellence Monsieur Abdelaziz Bouteflika, président de la République, a signé un décret portant nomination de M. Bouabdallah Ghlamallah en qualité de président du Haut conseil islamique », précise le communiqué.

Définissant les missions du Haut conseil islamique, la Constitution algérienne dispose que l’institution est « chargée notamment d’encourager l’ijtihad, d’émettre un avis au regard des prescriptions religieuses sur ce qui lui est soumis, et de présenter un rapport périodique d’activité au président de la République ».

Le jeudi 1er septembre 2016, Abdelaziz Bouteflika nommait le professeur Belaid Salah président du Haut Conseil de la langue Arabe (HCLA). Professeur à l’université de Tizi Ouzou, Belaid Salah a exercé durant plus de 30 ans dans l’enseignement universitaire. Il est également l’auteur de plusieurs publications en linguistique sur la langue arabe et tamazight. Quant à Bouabdellah Ghlamallah, un homme politique algérien, il est né le 4 février 1934 à Warizane.