Algérie : Bouteflika nomme Belaid Salah président du HCLA

Le chef de l’Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika, a nommé le professeur Belaid Salah président du Haut Conseil de la langue Arabe (HCLA).

En Algérie, le chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika a nommé, ce jeudi 1er septembre 2016, le professeur Belaid Salah président du Haut Conseil de la langue Arabe (HCLA). Professeur à l’université de Tizi Ouzou, Belaid Salah a exercé durant plus de 30 ans dans l’enseignement universitaire. Il est également l’auteur de plusieurs publications en linguistique sur la langue arabe et tamazight.

Le site ajoute que la Constitution révisée de 2016 stipule, dans son article 3, que l’arabe est la langue nationale et officielle et demeure la langue officielle de l’Etat et il est créé auprès du président de la République, un Haut Conseil de la langue arabe. Selon l’article 3 de la Constitution algérienne, l’arabe est la langue nationale et officielle. En vertu de ce même article, elle est la langue officielle de l’Etat. Selon les précisions de l’APS, le HCLA est un organisme ayant pour mission d’œuvrer à l’épanouissement de cette langue et à la généralisation de son utilisation dans les domaines scientifique et technologique.

Selon le chef de l’Etat algérien, « les termes de cette consécration constitutionnelle, s’agissant des composantes fondamentales de notre identité que sont l’Islam, l’Arabité et l’Amazighité stipulent que l’Etat œuvre désormais et constamment à la promotion et au développement de chacune d’entre elles, marquant ainsi le souci de préserver la profondeur et la spécificité qui les caractérisent », ajoutant que la création du Haut Conseil de la langue arabe lui « confère opportunément la vocation de développement et de rayonnement notamment par le besoin pressant et la capacité de s’approprier, sans tarder, l’utilisation des sciences et des technologies modernes ».