Algérie : « Bouteflika ne partira pas »

Partira, partira pas ! L’heure n’est plus aucu doute quant à la candidature du Président Abdelaziz Bouteflika à la prochaine Présidentielle de 2014. c’est le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, qui vient de donner des garanties de la participation de Bouteflika au prochain scrutin.

Le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika a bien l’intention de briguer un 4e mandat à la tête du pays. C’est son Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui en fait l’annonce. Selon El Watan, Abdelmalek Sellal a laissé entendre, devant les représentants de la société civile de la wilaya d’Adrar, où il s’est rendu ce jeudi, en visite de travail et d’inspection, que le Président Bouteflika briguera un quatrième mandat.

« Bouteflika ne partira pas » a transmis comme message le Premier ministre. Toujours selon le journal algérien, devant les citoyens et les autorités locales de cette wilaya. Abdelmalek Sellal se serait rappelé une discussion qu’il aurait eue avec l’imam d’une zaouïa de la wilaya de Sétif, la semaine dernière, lequel se souciait, selon lui, de l’avenir des zaouïas sans Abdelaziz Bouteflika. « Cet imam m’a raconté ce qui se dit dans la rue. On lui a raconté que si Bouteflika part, les zaouïas vont disparaître. Je lui ai dit alors que Bouteflika ne partira pas et que les zaouïas vont rester», a clairement indiqué Sellal.

Cette déclaration d’Abdelmalek Sellal confirme une nouvelle fois l’intention du Président Abdelaziz Bouteflika et de son entourage de rester au pouvoir pour cinq années supplémentaires, à travers un quatrième mandat. El Watan fait remarque que c’est la première fois qu’un responsable du gouvernement s’exprime ouvertement sur l’avenir politique du Président Bouteflika. .

A noter que Bouteflika relève d’un accident vasculaire cérébral qui lui a valu une admission au centre des invalides en France. Cette hospitalisation suivie d’un retour en Algérie sur un fauteuil roulant avait été un prétexte pour nombre d’observateurs et de politiques de douter de la capacité de Bouteflika de briguer un autre mandat. sauf qu’à l’heure actuelle, il ne fait plus aucun doute, Bouteflika sera de la partie pour la Présidentielle de 2014.