Algérie : Bouteflika critique l’ancien Président Chadli Bendjeddid

Le chef de l’Etat algérien Abdelaziz Bouteflika a critiqué pour la première fois la politique de l’ancien Président Chadli Bendjeddid.

Le chef de l’Etat algérien sort de sa réserve. En effet, pour la première fois, Abdelaziz Bouteflika critique la politique de l’ancien Président Chadli Bendjeddid.

C’est dans sa lettre sur la double commémoration de l’Offensive du Nord Constantinois (20 août 1955) et du Congrès de la Soummam (20 août 1956), Bouteflika critique, en rappelant les « mauvais calculs » et « fautes de gestion » commis durant les années 80. Ces attaques visent sans aucun doute le Président Chadli puisque c’est lui qui a présidé l’Algérie de 1979 à 1992.

Le Président Bouteflika a indiqué que « toutefois, la marche ambitieuse et prometteuse de l’Algérie indépendante achoppe au terrible choc pétrolier des années 80 et le pays pâtit des mauvais calculs et des fautes de gestion commises, pourtant, par des responsables dont le parcours militantisme était sans faille et les intentions bonnes et irréprochables ».

Saisissant l’opportunité de la double commémoration, le Président Bouteflika a, selon le site Ennahar, appelé le peuple algérien à une plus grande vigilance pour préserver la sécurité de l’Algérie et un travail sérieux et assidu pour construire son économie.