Algérie : attaque terroriste d’une caserne près de Batna

Des terroristes ont attaqué dans la nuit de samedi à dimanche, une caserne de l’armée prés de la ville de Batna en Algérie, a annoncé ce lundi l’armée du pays. Les membres de l’armée nationale populaire (ANP) ont repoussé les terroristes avant de mener une opération de recherche.

Le village de Chaâba, près de la ville de Batna, a connu un week-end agité. Et pour cause, la ville a été secouée par une tentative de prise d’assaut d’une caserne. Deux militaires ont été blessés lors de l’attaque. L’assaut a tout de même été repoussé par l’armée nationale populaire (ANP). Une opération de recherche a été menée au cours de laquelle l’armée a utilisé des hélicoptères pour traquer les terroristes.

Les assaillants sont entrés dans le village Chaâba ont ouvert le feu avant d’encercler la caserne et de couper le courant. Les habitants du village, affolés et enfermés chez eux, ont entendus des tirs d’armes à feu. Les membres de l’armée ont immédiatement riposté alors que certains terroristes tentaient de les piéger en les obligeant à sortir de la caserne. Les coup ont été entendus jusque très tard dans la nuit selon les habitants du village.

Une attaque préméditée pour l’armée, qui estime qu’il s’agit du groupe terroriste qui avait déjà commis une attaque en mai dernier contre des militaires, près de la commune de Merouana. En juin dernier, ce groupe avait commis un guet-apens à l’encontre d’un colonel dont le véhicule a sauté sur une bombe lors d’une opération de ratissage.

Dans un message posté sur internet, Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a revendiqué l’attaque. Selon le communiqué, les terroristes ont « surpris » les militaires dans le caserne, faisant « des morts et blessés » parmi eux, avant de quitter les lieux sains et saufs.

Lire aussi :

 Algérie : l’armée riposte après l’attaque sanglante d’AQMI