Maroc : Amazighité et festival, show très chaud

Coup d’envoi ce jeudi de la 9ème édition du festival Twiza à Tanger. Et pour la seconde année, le concours « Twiza Talents », un concours destiné à promouvoir les jeunes musiciens en langue amazighe. Un festival sous le signe de la tolérance et la coexistence.

(De notre correspondante à Rabat)

Du 15 au 18 Août, des musiciens venus de tout le Maghreb pousseront la chansonnette à Tanger. Ainsi, des précurseurs de la chanson rifaine moderne ont répondu présent : Benaâmane, Touattoune, Ithran et Rifexeperience seront sur scène, mais aussi des groupes venus de la région du Souss ou des montagnes de l’Atlas. Les festivaliers pourront aussi écouter des artistes tels que Majda El Roumi, le roi du Raï Cheb Khaled, la chanteuse de la révolution tunisienne Amel El Metiouti, Kateb (ex-Gnawa Diffusion), le fils du grand Kateb Yassin, le rappeur tangérois Muslim et enfin, Marcel Khalifé, accompagné par ses deux fils, Bachar et Rami.

Concours de talents

Cette 9ème édition est marquée par l’organisation de la 2ème édition du concours « Twiza Talents ». Cinq groupes se sont qualifiés lors des éliminatoires organisés par la Fondation du festival Twiza et se concurrenceront lors de la finale pour déterminer le vainqueur. Ainsi, Maxiies, Rimath Omazigh, Tazrot Tachamratch, Ariri et Rif Army Crew feront de leur mieux pour se départager. C’est le vainqueur de la première édition de ce concours qui présentera, lors de la soirée d’ouverture, son premier album produit par la fondation du festival. Sifax sera sur scène dès jeudi soir.

Sous le signe de la tolérance

Dans un souci de coexistence et de cohabitation des langues arabe et berbère, le festival sera placé sous le signe de « Résister par la culture » via des valeurs de tolérance, de modernité et de coexistence. Le festival a aussi pour objectif de promouvoir le développement de la région du nord du Maroc et de faire découvrir la culture Amazighe et permettre la rencontre de celle-ci avec les cultures du reste de la Méditerranée, de l’Afrique et du monde. Tanger a été le berceau et la source d’inspiration de grands penseurs et artistes marocains et internationaux.