Algérie : 300 oeuvres interdites au Salon international du livre

Trois-cents livres ont été interdits au 17e Salon international du livre d’Alger car ils font, selon la ministre de la Culture, l’apologie du terrorisme, du racisme ou du colonialisme. « Trois-cents livres ont été empêchés (d’être exposés) pour avoir une base idéologique-politique du terrorisme », a déclaré la ministre algérienne de la Culture Khalida Toumi à la radio publique Chaîne 3. Il s’agit « d’une réglementation intérieure et d’un décret sur l’importation des livres » qui rejettent les ouvrages faisant « l’apologie du terrorisme, du racisme ou du colonialisme ». En 2011, 400 ouvrages avaient été interdits pour le même motif.