Algérie: 3 policiers suspendus après la diffusion d’une vidéo compromettante

Trois policiers ont été suspendus à Ghardaïa, dans le sud de l’Algérie, où il y a eu des tensions communautaires. Ces limiers seront traduits en justice pour laxisme ».

Ils sont trois policiers à être suspendus à Ghardaïa, dans le sud de l’Algérie, où il y a eu des tensions communautaires. Ces limiers seront traduits en justice pour laxisme », a annoncé dimanche, dans un communiqué, la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), rapporte l’AFP.

Cette suspension intervient après une enquête menée suite à la diffusion « d’une vidéo montrant le laxisme de certains agents de la sécurité à Ghardaïa dans l’exercice de leurs fonctions ». Les tensions entre jeunes Arabes et Berbères se sont considérablement accrues ces dernières semaines dans la préfecture de Ghardaïa, dont le chef-lieu éponyme est situé à 600 km au sud d’Alger, et les forces de l’ordre y sont massivement déployées depuis une semaine, relève l’AFP.

Des activistes ont diffusé il y a quelques jours sur les réseaux sociaux une vidéo, non authentifiée, montrant des policiers en train de frapper une personne à terre, mais la DGSN ne précise pas si l’enquête a été diligentée à cause de cette vidéo.

« Nul n’est au dessus de la loi », a poursuivi le communiqué, qui précise qu’il s’agit « d’un comportement individuel qui ne reflète nullement la vision de l’institution et son respect de la loi et des droits de l’Homme ».