Algérie : retour sur la 18è édition du festival national de musique moderne d’Oran

L’ambiance a été très festive à la salle El Maghreb d’Oran qui a accueilli le festival national de musique d’Oran. L’évènement, qui a vu la participation d’une vingtaine de groupes musicaux, s’est étalé sur les 8, 9 et 10 janvier 2020.

Pour l’édition de cette année, les groupes musicaux sont venus de Batna, des willayas de Chlef, Tizi Ouzou, Tébessa, Skikda, Oran, Béchar, Bordj Bou Arréridj, Sétif, El Bayadh, Tamanrasset, Tiaret, Tlemcen, Blida, Illizi, Adrar et Tindouf.

S’il est vrai que le festival national de musique d’Oran est un rendez-vous assez ancien car initié en 1979, il ne se fait permanent que depuis deux ans après une pause de plusieurs années. Le représentant du ministre de la Jeunesse et des sports qui était présent s’en est d’ailleurs félicité, au cours de la cérémonie d’ouverture du festival.

Ce spectacle jadis organisé au Théâtre de verdure, en été, est actuellement à sa dix-huitième édition. C’est un évènement qui a le mérite de rassembler la jeunesse et de promouvoir les jeunes talents dispersés sur toute l’étendue du territoire national. Il permet aussi de faire le point des investissements consentis par le gouvernement pour développer la musique chez les jeunes. Jadis, le but était d’enrichir une scène généralement dominée par les groupes traditionnels, ce qui explique le qualificatif « musique moderne ». Mais de nos jours, le but est plutôt de lancer de nouvelles dynamiques.

Il a été mis sur pied un programme spécial animé par des groupes participant à l’événement afin que d’autres régions de la willaya d’Oran bénéficient également du festival. C’est le cas non seulement de la commune d’El Kerma dont le programme spécial a été animé par les troupes de Blida et de Tlemcen, mais aussi de la commune d’Ain El Türck qui a accueilli les troupes Gnaoui Rock d’El Bayadh et Saoura de Béchar. Le programme spécial de la maison des jeunes de Cap Facon a été, quant à lui, animé par les troupes de Chlef et Tébessa.

Les visites touristiques étaient aussi au programme pour permettre aux participants de découvrir les vestiges et l’histoire d’Oran. L’évènement a été clôturé le samedi 11 janvier après la remise de prix aux trois premiers gagnants.