Algérie: 1400 séismes par semaine !

Le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG) a révélé que le nombre de séismes en Algérie « est estimé à 1 400 par semaine dont 80% ne sont pas ressentis par la population ».

Dans la nuit du 29 au 30 mai dernier, la terre a encore tremblé en Algérie. Un tremblement de terre de magnitude 5,3 sur l’échelle de Richter. 80 personnes ont été blessées, selon Karim Benhafsi, chargé de communication de la protection civile de la région de Médéa, lors d’un tremblement de terre particulièrement violent qui s’est déroulé ce dimanche 29 mai à 00h54, dans le nord de l’Algérie.

Il faut signaler que cette région du nord du pays est régulièrement le théâtre de tremblements de terre. En effet, Les 17 et 20 mai derniers, de même que le 10 avril dernier, des secousses avaient déjà causé de nombreux dégâts. Pour le séisme de dimanche, l’épicentre se situait dans la ville de Mihoub, qui compte 12 000 habitants. Six répliques ont été de plus enregistrées dans la même région dans les heures qui ont suivi les premières secousses, avec des tremblements de terre allant de 3 à 4 sur l’échelle de Richter.

Suite à cette nouvelle catastrophe naturelle, et compte tenu de la situation, le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville a pris des mesures visant à limiter les dégâts et à épargner les vies. Ainsi, à titre provisoire, Des camps de toile vont être montés dans les zones fortement touchées par le séisme, dont les habitations, souvent traditionnelles, se sont effondrées.

Le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG) indiqué que le nombre de séismes en Algérie « est estimé à 1 400 par semaine dont 80% ne sont pas ressentis par la population ».