Akon au Bénin dans le cadre de son projet d’électrification

Akon, est bien plus qu’une star planétaire. C’est également un homme au grand cœur qui souhaite ardemment améliorer les conditions de vie sur le continent dont il est originaire : l’Afrique. Son projet « Akon Lighting Africa » qui l’a conduit au Bénin, le mardi 28 octobre 2014, en est une preuve palpable.

A Cotonou,

Akon et Thione Niang sont deux enfants d’Afrique qui ont accédé au succès et à la reconnaissance en Amérique. Ils n’en oublient pas pour autant le continent où ils ont vu le jour. Alors, quand la star de la chanson lance un projet en partenariat avec l’organisation de son compatriote Give1Project, on peut logiquement s’attendre à ce que l’idée soit lumineuse.

Electrifier 1 million de ménages ruraux sur le continent

Justement, « Akon Lighting Africa » est un projet visant à électrifier l’Afrique, et pour le compte duquel l’artiste a déjà parcouru plusieurs pays africains lors des six derniers mois. Il s’agit notamment du Sénégal, du Burkina Faso, du Mali, de la Guinée Conakry, de la Sierra Leone, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, du Congo, et de la Guinée Equatoriale.
Le Bénin vient donc s’ajouter à la liste des pays africains qu’il visite pour le compte de la Phase 4 du projet écologique grâce auquel il souhaite électrifier 1 million de ménages ruraux sur le continent noir d’ici fin 2015, et ceci grâce à l’énergie solaire.

Le chanteur a été chaleureusement accueilli à son arrivée à l’aéroport par les jeunes de l’organisation Give1project de Thione Niang. Après quelques échanges de civilités, il a mis le cap sur Avlo, un village où a déjà démarré l’expérimentation du projet afin d’y procéder à une réception de matériels.

La sécurité alimentaire via le projet « Akon Funding Africa »

Par ailleurs, Akon a aussi rencontré les membres de Give1project et leur coordonnateur national Amos AVOCE, ainsi que plusieurs autres organisations de jeunes au Centre culturel américain de Cotonou. Cette rencontre a été un authentique moment de partage, grâce notamment au leadership d’Elfried Dossavi-Messy, président du Conseil des Jeunes de l’Ambassadeur des Etats-Unis près le Bénin.
Lors de cet échange, les participants ont pu apprendre qu’outre « Akon Lighting Africa » la star souhaite s’investir dans l’éducation en Afrique, ainsi que dans l’agriculture et la sécurité alimentaire via le projet « Akon Funding Africa ».

Au terme de cette rencontre et de quelques autres activités, Akon a quitté le Bénin pour le Niger, mercredi dans la soirée. Il y est ensuite revenu le 1er novembre à la demande du Président Boni Yayi.
En définitive, l’analyse des multiples projets humanitaires d’Akon montre que la dimension humaine de cet artiste est tout bonnement phénoménale et permet de se rendre compte qu’en dépit du succès et des paillettes, Alioune Badara Thiam alias Akon n’a pas oublié l’Afrique.