Aïd Al-Adha : les prix du mouton flambent au Maroc

Les prix des ovins atteignent des niveaux vertigineux à
sept jours de l’Aïd Al-Adha, écrit ce mercredi L’Economiste. A Casablanca, ces prix dépassent le Smig et sont une fois et demie supérieurs au revenu mensuel des employés des collectivités locales, indique le journal. Un mouton de race de sardi, par exemple, d’un poids moyen de 50 à 60 kg coûte entre 220 et 260 euros. Selon les professionnels, le stock dépasse largement la demande mais l’approvisionnement du marché reste encore limité en raison de la saison pluvieuse. Les prix devraient donc baisser avec le déploiement de la concurrence.