AGOA : entrepreneurs africains et américains se donnent rendez-vous à Libreville

Le Gabon abrite à partir de ce lundi 24 août 2015 la 14ème édition de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA). Le Forum qui durera jusqu’au 27 août sera l’occasion de relancer l’activité commerciale entre l’Afrique et l’Amérique du Nord

Le Gabon habrite à partir de ce lundi 24 août jusqu’au 27 août la 14ème édition de l’AGOA (African Growth and Opportunity Act), une initiative du gouvernement américain destiné à raffermir les liens commerciaux entre l’Afrique et les Etats-Unis et à promouvoir la démocratie et la bonne gouvernance sur le continent.

Pour abriter un Forum aussi important, organisé pour la première fois dans un pays de l’Afrique centrale, le Gabon sait qu’il doit faire valoir tous ses atouts. S’adressant aux médias ce samedi 22 août, le ministre gabonais du Commerce, Gabriel Tchango, a affirmé que le Gabon est prêt. « Nous sommes prêts », avait-il martelé. De source proche, une forte délégation devra prendre part à cet événement. Deux-mille participants sont attendus à Libreville, dans la capitale gabonaise. Une délégation américaine composée de 300 personnes fera le déplacement pour veiller au grain. Trente-neuf pays africains enverront des hommes d’affaires, entrepreneurs et membres de la société civile à ce forum.

Un communiqué de presse du Département d’Etat américain annonce que l’édition 2015 sera l’occasion de célébrer la reprise récente de l’AGOA, de s’inspirer de ses succès durant ces 15 dernières années et de lancer un dialogue sur l’avenir des relations commerciales entre l’Afrique et les Etats-Unis. Durant ce Forum, des ateliers « faire du commerce avec l’Afrique » ainsi qu’une foire commerciale seront ouverts pour permettre aux entrepreneurs de tisser des liens.

Les femmes sont à l’honneur. Pour cette 14ème édition, les femmes ne seront pas en reste. Le Programme d’Entrepreneuriat des Femmes Africaines animera des ateliers destinés à permettre aux femmes entrepreneuses du continent de participer au développement commercial de leurs pays.

Promulguée en 2000, l’AGOA est la pierre angulaire de la politique économique américaine sur le continent africain. Près de 98% des exportations de produits en provenance des pays membres de l’AGOA sont importés aux Etats-Unis sans droit de douane. En revanche, l’initiative AGOA permet aux entreprises américaines de faire du busness avec les entreprises africaines. L’objectif principal de l’AGOA est d’encourager la réforme économique et la bonne gouvernance.