Afrique du Sud : Washington accuse MTN de soutenir le terrorisme (vidéo)

L’opérateur de télécommunication MTN a révélé ce 30 décembre, dans un communiqué, qu’une plainte avait été déposée par les Etats-Unis, en lien avec un éventuel financement du terrorisme.

C’est une plainte pour violation de la loi antiterroriste américaine qui a été déposée dans l’un des tribunaux de Washington DC aux Etats-Unis. Le groupe MTN est pointé du doigt par les proches de soldats américains blessés ou tués au combat, en Afghanistan, qui l’accusent aussi d’avoir subventionné l’impulsion islamiste fondamentaliste taliban pour préserver ses infrastructures présentes entre 2009 et 2017.

Selon le communiqué de MTN, « la plainte allègue que plusieurs entreprises occidentales ont soutenu les talibans, notamment en effectuant des paiements pour assurer la protection de leurs infrastructures. Les défendeurs nommés dans la plainte sont six groupes différents, dont l’un est MTN et certaines de ses filiales, y compris MTN Afghanistan ». L’information sur une probable, plainte déposée aurait découlée ce 28 décembre, de CNN.

« Les entreprises auraient utilisé un réseau de sous-traitants et de groupes de sécurité privés pour transférer de l’argent aux agents talibans et, dans certains cas, ont distribué des salaires à certains gardes talibans entre 2006 et 2014, alors que le groupe s’alliait avec Al-Qaïda et menait une campagne violente contre les forces américaines et leurs alliés », a affirmé CNN qui apporte ainsi quelques éclaircissements sur cette affaire.

Pour le moment, le plus grand opérateur de téléphonie mobile d’Afrique, dirigé par Rob Shuter et qui totalise pas moins de 240 millions d’abonnés, devra trouver les arguments nécessaires à sa défense.