Afrique du Sud : vers une nouvelle union de Jacob Zuma ?

Le Président sud-africain Jacob Zuma compte prendre une cinquième épouse qui l’accompagnera pendant ses vieux jours. Une décision qui n’est pas du goût des contribuables sud-africains.

Le dirigeant sud-africain, lors de sa visite, mardi, à Durban, a annoncé son intention de se marier. Celui qui assume sa polygamie, souhaite avoir une cinquième épouse pour finir ses jours à ses côtés. Une annonce qui ne réjouit pas les contribuables du pays, estimant que les frais étaient trop coûteux.

« J’ai des femmes, mais il me faut encore épouser la dernière ». Cette phrase prononcée par Jacob Zuma montre son intention de se marier à nouveau. Celui qui a déjà épousé sept femmes dont l’ancienne ministre Nkosazana Dlamini-Zuma avec qui il n’est plus uni aujourd’hui, serait en droit, selon la culture zouloue, d’épouser une autre femme. Car, selon le professeur Sihawu Ngubane, dans la culture zouloue, l’homme polygame prend souvent une dernière épouse. Dans ce cas, elle est appelée « le foyer dans lequel je vais vieillir », selon TV5 Monde.

L’éventuel mariage de Jacob Zuma n’enchante pas les contribuables du pays, qui s’inquiètent du coût de la cérémonie ainsi que celui de la charge d’une éventuelle nouvelle Première dame. Au lendemain de l’annonce du Président, les discussions sur les réseaux sociaux ne tournaient qu’autour des finances publiques de cette supposée nouvelle union. « Il peut épouser dix femmes, mais nous le peuple, nous ne devrions pas avoir à payer la facture ».

Jacob Zuma, qui avait été hospitalisé en juin pour surmenage, a déclaré, lundi, qu’il allait désormais parfaitement bien, mettant ainsi fin aux rumeurs sur une détérioration de son état de santé.