Afrique du Sud : une publicité sur Oscar Pistorius déclenche 5 000 plaintes


Lecture 2 min.
arton46169

Une publicité mentionnant le handicap du sud-africain Oscar Pistorius ainsi que l’issue de son procès ont suscité la polémique en Grande Bretagne et provoqué plus de 5 000 plaintes.

Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius a été la cible d’une campagne publicitaire en Grande Bretagne dans laquelle son handicap et l’issue de son procès était tourné en ridicule. Une campagne publicitaire qui n’a pas été du goût de tous puisque plus de 5 000 plaintes ont été déposés dans le pays. C’est du moins l’annonce faite ce vendredi par l’agence britannique de régulation de la publicité ( ASA).

Durant le procès d’Oscar Pistorius jugé pour meurtre, le site irlandais Paddy Power a mis en place un jeu de paris en ligne sur le verdict du procès. Ainsi ce site promettait au personnes qui misait sur le sort que la justice réservera à Oscar Pistorius de les rembourser au cas où ils auraient parié sur la culpabilité de Pistorius, si il serait jugé non coupable.

Une campagne qui a suscité la polémique en Grande Bretagne d’autant plus avec son slogan « money back if he walks » qui fait référence à la possible libération de l’athlète ainsi qu’au fait qu’il soit amputé des deux jambes. Une campagne publicitaire jugée offensante à l’égard du handicap d’Oscar Pistorius et condescendante à l’égard de la mort de Reeva Steekamp. Une campagne qui a par ailleurs été interdite par l’agence britannique de régulation de la publicité.

Accusé du meurtre de sa petite amie, Reeva Steenkamp, le 14 février 2013, il a été condamné à cinq ans de prison, en novembre dernier pour homicide involontaire. Le parquet sud-africain, insatisfait du jugement rendu à l’encontre du champion paralympique, a souhaité que le procès soit révisé. Ce verdict a suscité de vives incompréhensions et indignations en Afrique du Sud mais aussi dans le monde.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter