Afrique du Sud : une jeune femme violée et filmée

Le cas d’une sud-africaine de 17 ans a alerté l’opinion publique et la communauté internationale. Et pour cause, sept jeunes l’ont filmée pendant qu’ils la violaient.

Une « honte nationale » titrait ce vendredi le quotidien The Star. Une adolescente de 17 ans, victime de déficience mentale, s’est fait violer à Soweto, une banlieue de Johannesburg, par sept jeunes hommes âgés de 14 à 20 ans. Ces derniers ont filmé l’intégralité du viol avant de diffuser la vidéo sur Internet.

Ce sont des reporters du tabloïd Daily Sun qui, après avoir visionné la vidéo, ont alerté la police. Les sept jeunes ont été arrêtés puis présentés devant un tribunal. Le juge a souhaité renvoyer l’affaire pour clarifier les chefs d’accusation et le traitement des mineurs. Un point sombre de cette affaire reste tout de même à élucider : la jeune fille a été retrouvée en état de choc au domicile d’un homme âgé de 37 ans. Des investigations sont en cours pour déterminer son rôle dans cette tragédie.

Un véritable fléau

Ce viol met une fois de plus en lumière un problème majeur en Afrique du Sud : la fréquence des viols. Selon l’ONG « Médecins sans frontières », « une femme est violée toutes les 26 secondes ». Près de 60 000 plaintes ont été enregistrées en 2011 par la police sud-africaine. Et la situation ne fait que s’aggraver, preuve en est avec ce nouveau cas de viol filmé. Dans le pays, ce crime est malheureusement une pratique banale, explique le site Novapresse. Pour mieux combattre ce fléau, la justice sud-africaine doit, d’après la communauté internationale, renforcer ses moyens de lutte et appliquer des peines plus sévères aux agresseurs.

La jeune fille originaire de Bramfischerville, célèbre Township de Soweto, avait disparu depuis trois semaines sans que sa mère ne signale sa disparition. Elle vit dans une zone déshéritée où se mêlent misère et violence.

Lire aussi :

 Viols et meurtres de lesbiennes en Afrique du Sud : l’épidémie

 Homophobie endémique ? Viols et violences en Afrique du Sud

 [RapeX, premier préservatif anti-viol

 >https://www.afrik.com/article8937.html%5D