Afrique du Sud: un Monopoly pour de vrai

SMC, une start-up sud-africaine, propose un jeu qui vous initie aux plaisirs du boursicotage. Une expérience amusante.

Une entreprise sud-africaine, SMC, initie au travers d’un jeu,  » stock market challenge  » (www.stockmarket.com), aux mécanismes du boursicotage en ligne. Le principe du jeu : mettre virtuellement à disposition d’un joueur un pactole d’un million de rands.

Les challengers disposent d’un mois renouvelable, pendant lequel ils peuvent acheter et vendre en direct. Pour prendre les meilleures décisions, ils bénéficient d’informations en provenance de la bourse de Johannesbourg.

La possibilité est offerte aux joueurs d’investir dans les 200 actions les plus rentables de ce marché. Les participants sont récompensés chacun, de façon mensuelle, au travers de gains réels dégagés par leur portefeuille

Pour des  » web-traders  » avertis

L’initiative, bien que purement commerciale, ambitionne de familiariser de futurs investisseurs à la gestion en ligne d’un portefeuille. Un module interactif dénommé  » Fuzzit  » permet d’avoir accès aux cotations, prévisions en direct de la bourse sud-africaine en temps réel. Disposer de ce type d’informations gratuitement est l’un des atouts majeurs du jeu. L’information en bourse est de fait souvent très coûteuse.

Parallèlement, des cours d’initiation boursière sont donnés à titre payant. Le jeu est déjà répertorié à l’échelle internationale. Ceci permettrait aux Sud-africains de pouvoir s’exercer sur toutes les places boursières du monde et d’aller à la rencontre d’autres spéculateurs.

L’initiative pourrait s’avérer d’autant plus intéressante si elle permet d’ouvrir encore plus grandes, à l’Afrique, les portes de la bourse internationale au travers du web.