Afrique du Sud : un leader syndical assassiné à Marikana

La police sud-africaine vient de confirmer l’assassinat d’un représentant du NUM du groupe britannique Lonmin. « Un président de section de notre syndicat s’est fait tirer dessus hier soir (jeudi 17 octobre) et a été tué », a indiqué à l’AFP un porte-parole du NUM, Lesiba Seshoka. Selon la police, la victime « allait voir sa petite amie et a été abattu par quatre hommes sortis de nulle part ». Cette année, le NUM, proche du parti au pouvoir en Afrique du Sud, est accusé de complaisance avec la direction. La grève de Marikana est finie depuis septembre 2012, mais ce meurtre pourrait « bien sûr faire ressurgir la violence, mais c’est ce que nous ne voulons pas », a rappelé M. Seshoka, qui lance un appel au calme.