Afrique du Sud : un leader de l’ANC déclaré coupable de discours haineux

Julius Malema, le président des jeunes de l’ANC, a été déclaré coupable aujourd’hui de discours haineux par un juge sud-africain, rapporte la BBC. La condamnation concerne des propos qu’il a tenus en 2009 à l’encontre d’une femme qui avait accusé le président Jacob Zuma de viol en 2006. Il avait déclaré que la femme avait dû passer « un bon moment », en précisant que : « Quand une femme ne prend pas du bon temps, elle part tôt le matin. Celles qui ont passé un bon moment restent jusqu’au lever du jour, prennent un petit déjeuner et demandent de l’argent pour le taxi ». Il est condamné à devoir s’excuser publiquement dans les deux jours et à verser 50 000 rands (environ 5000 euros) à un centre pour femmes victimes de violences.