Afrique du Sud : un géant minier suspend sa production à cause de la grève des mineurs

L’Afrique du Sud n’est pas encore sortie du mouvement social des mineurs de Marikana. Après cinq semaines de conflit, déclenché par les salariés de la mine de platine de la société Lonmin, qui s’est soldé par la mort de 34 mineurs tués par la police, le secteur tourne toujours au ralenti. En témoigne la suspension par le géant minier anglo-sud-africain Anglo American Platinum (Amplats) de ses activités avec « effet immédiat » dans le platine près de la région de Rustenburg. « La suspension durera jusqu’à ce que les opérations puissent redémarrer en toute sécurité », a fait savoir Amplats, rapporte LeMonde.fr. Pour rappel, au moins 15 000 mineurs employés par une autre société, Gold Fields, se sont mis en grève ce lundi. Ce qui représente un tiers de la main d’œuvre du groupe, avait annoncé la direction du quatrième producteur d’or mondial.

Lire aussi :

 Afrique du Sud : 162 grévistes de Marikana inculpés pour meurtre libérés