Afrique du Sud : réouverture des frontières aux autres pays du continent, ce jour

A partir de ce jeudi, les frontières sud-africaines s’ouvrent à nouveau à tous les autres pays africains. Après six mois de fermeture, en raison de la pandémie du Covid-19.

Restée barricadée derrière ses frontières demeurées résolument fermées depuis fin mars, l’Afrique du Sud a enfin décidé d’ouvrir à nouveau son territoire à tous les autres pays africains, à partir de ce jeudi. Ainsi, les trois principaux aéroports du pays à savoir : ceux du Cap, de Durban et de Johannesburg, reprendront plein service. De même, certaines frontières terrestres seront rouvertes. Mais la vigilance reste de mise. Tous les voyageurs désirant se rendre en Afrique du Sud devront présenter un test au Coronavirus négatif effectué moins de 72 heures avant leur départ.

En revanche, les touristes d’une cinquante de pays où le taux d’infection au Covid-19 demeure élevé ne sont toujours pas autorisés à entrer sur le territoire sud-africain. Au nombre de ces pays figurent le Royaume-Uni, les États-Unis, l’Inde, la Russie et la France. Là-dessus, Naledi Pandor, ministre sud-africaine des Relations internationales et de la Coopération, donne quelques précisions : « Les touristes en provenance de pays à haut risque ne seront pas autorisés à entrer en Afrique du Sud. Seules les personnes titulaires d’un visa de haute compétence, qui sont des investisseurs dans l’économie sud-africaine, seront autorisées à entrer si elles viennent d’un pays à haut risque, ou les diplomates, comme c’est le cas actuellement ».

Cette mesure de réouverture des frontières serait sans doute bénéfique pour l’Afrique du Sud elle-même dont l’économie, déjà en récession avant la crise sanitaire, a été durement touchée à cause de la pandémie. Le pays bat d’ailleurs le triste record continental en termes de taux de prévalence du Covid-19 qui y a atteint, selon les tous derniers chiffres, 674 339 personnes, et tué 16 734 parmi elles.