Afrique du Sud : Oscar Pistorius maintenu en détention

Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius reste en prison. Ce lundi, une commission d’appel chargée d’examiner sa demande de libération s’est réunie. Même si aucune annonce officielle n’a été faite, l’un des avocats du sportif a annoncé qu’aucune décision favorable à son client n’avait été prise.

Le sportif sud-africain Oscar Pistorius va devoir s’armer de patience avant de retrouver la liberté. Et pour cause, la commission d’appel chargée d’examiner sa demande de libération n’a, selon son avocat, donné aucune décision favorable concernant la libération anticipée d’Oscar Pistorius.

« Je crois qu’ils vont renvoyer le dossier à la commission des libérations anticipées », a déclaré l’avocat d’Oscar Pistorius, Brian Webber. Son confrère Martin Hood dénonce une injustice. « Je commence à penser que tout cela devient un peu injuste, la sortie de prison anticipée est d’ordinaire accordée sans problème aux détenus qui font preuve de bonne conduite », dénonce l’avocat pénaliste Martin Hood.

En juin dernier, la commission des libérations anticipées avait donc décidé de libérer Oscar Pistorius le 21 août avant que le ministère sud-africain de la Justice ne fasse volte-face qualifiant cette décision de « hâtive et prématurée ». Une autre bataille judiciaire attend Oscar Pistorius puisque son procès en appel se déroulera en novembre prochain.

Le parquet insatisfait du verdict rendu lors du procès du champion paralympique a fait appel estimant qu’il aurait dû être condamné pour meurtre et non pour homicide involontaire. Oscar Pistorius a été condamné à cinq ans de prison le 21 octobre 2014, pour homicide involontaire sur sa petite amie Reeva Steenkamp, abattue chez lui le 14 février 2013. Il a toujours clamé son innocence, déclarant qu’il pensait qu’il s’agissait d’un cambrioleur.