Afrique du Sud : Obama sur les traces de Mandela


Lecture 3 min.
arton31539

Barack Obama en visite en Afrique du Sud ne se rendra pas au chevet de Nelson Mandela hospitalisé à l’hôpital de Pretoria depuis le 8 juin. Le dirigeant des Etats-Unis rencontrera toutefois la famille de l’icone nationale et visitera les principaux lieux où son héros a passé une grande partie de sa vie.

En visite en Afrique du Sud, Barack Obama ne verra pas Nelson Mandela, hospitalisé pour une grave infection pulmonaire depuis le 8 juin à l’hôpital de Pretoria. Le président américain « par égard pour la paix et le confort de Nelson Mandela et pour les souhaits de sa famille », a préféré ne pas se rendre au chevet de son héros, a indiqué son responsable américain. Il rencontrera toutefois la famille de l’icone nationale en compagnie de son épouse Michelle Obama et de leurs deux jeune filles. Ils offriront leurs « voeux et leurs prières en ce moment difficile », a ajouté ce responsable.

Le président américain avait déclaré vendredi dans l’avion qui le menait en Afrique du Sud, qu’il n’avait pas besoin « d’une photo » avec Nelson Mandela, qu’il avait rencontré en 2005 alors qu’il était un jeune sénateur. Toutefois, il n’avait pas formellement exclu d’aller lui rendre visite, s’en remettant à la famille. Depuis son élection, il n’a pas revu celui qu’il nomme son héros. Ils se sont toutefois parlés à plusieurs reprises au téléphone.

Barack Obama a de nombreux points communs avec Nelson Mandela. Ils ont tous les deux obtenus le Prix Nobel de la paix. Nelson Mandela a été le premier Président noir de l’Afrique du Sud après la période de l’apartheid. Et Barack Obama a aussi été le premier Président à diriger les Etats-Unis. Ce dernier a déclaré Vendredi à son arrivée : « Mon message tirera les leçons de la vie de Mandela. Si les pays africains travaillent de concert, en mettant de côté leurs divisions par tribus, races ou religion, l’essor de l’Afrique continuera, a-t-il dit. C’est une des leçons centrales de l’action de Nelson Mandela.»

Sur les pas de Mandela

Le séjour du président américain durera une semaine. Il discutera notamment des sujets économiques avec son homologue Jacob Zuma, selon la présidence sud-africaine, soulignant que 600 entreprises américaines sont implantées en Afrique du Sud où elles emploient environ 150.000 personnes. L’entretien des deux chefs d’Etat sera suivi d’une conférence de presse et d’un discours de Barack Obama à l’Union Buildings, siège du gouvernement sud-africain qui surplombe la capitale administrative Pretoria. Barack Obama se rendra ensuite à Soweto pour s’adresser aux étudiants, dans ce symbolique de la résistance contre l’apartheid.

Son périple sur la terre de Nelson Mandela le mènera également ce dimanche au Cap (sud-ouest) avec une visite sur l’île de Robben Island, où le père de la Nation arc-en-ciel a passé 18 de ses 27 années en prison. Un lieu ou l’ex-président sud-africain a contracté les lésions pulmonaires à l’origine de ses problèmes de santé à répétition. Barack Obama sera ensuite avec l’ancien archevêque anglican du Cap Desmond Tutu dans le centre que celui-ci a fondé pour soutenir les jeunes séropositifs. Il prononcera ensuite le principal discours de sa tournée africaine depuis l’université du Cap.

La visite du président américain ne fait toutefois pas l’unanimité. Des manifestants, notamment issus de la communauté musulmane, et des militants syndicaux, se sont rassemblés samedi matin à Soweto, pour dénoncer la politique étrangère américaine.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter