Afrique du Sud : Nelson Mandela en héros de BD

Nelson Mandela a lancé, vendredi au siège de sa Fondation, le premier épisode d’une bande dessinée racontant sa vie. L’initiative a pour but d’inciter les jeunes à lire en leur montrant le parcours de l’icône de la lutte contre l’Apartheid.

« Quand vous devenez un personnage de BD, vous savez que là, vous êtes vraiment célèbre ». Nelson Mandela a prononcé cette phrase pleine d’humour, vendredi dernier au siège de sa fondation, lors du lancement de la bande dessinée dont il est le héros. Par cette initiative, l’icône de la lutte contre l’Apartheid veut notamment participer à l’élan destiné à pousser les jeunes à lire. « Si cette bande dessinée touche de nouveaux lecteurs, alors le projet aura servi à quelque chose », a déclaré le premier Président noir du pays. Autre objectif : montrer comment « Madiba », le surnom de Nelson Mandela, s’est battu pour l’abolition du régime raciste et ségrégationniste de l’Apartheid. Un combat qui a d’ailleurs valu 27 ans de prison au Prix Nobel de la paix 1993.

Le premier épisode consacré à l’enfance

Madiba Legacy Series (Collection d’héritage de Madiba), c’est le nom des neuf volets qui retraceront le parcours hors norme de Nelson Mandela. Dans le premier volume, A son of Eastern Cape (Un fils du Cap-Oriental), on découvre l’enfance et l’adolescence du leader noir à Qunu (région du Transkeï). Ses forfaits (vol de bétail, mensonges aux chefs de clans…), comment Rolihlahla Mandela a été baptisé Nelson Mandela, mais aussi comment il a pu échapper à un mariage arrangé. L’épopée se termine en 1941, lorsque Nelson Mandela arrive dans la capitale Johannesbourg, où il rejoindra la branche armée du Congrès national africain, aujourd’hui au pouvoir.

Un million d’exemplaires de A son of Eastern Cape seront distribués gratuitement dans les écoles et dans les journaux. Ce premier épisode est disponible en anglais, mais la Fondation Nelson Mandela envisage une traduction de la BD dans les onze langues officielles d’Afrique du Sud. Ce n’est pas la première fois que Nelson Mandela est couché sur papier BD. Le site Touenbd indique en effet : « En 1997, entre autres, l’album BD ‘Mandela, une vie, un combat’ (de Nicolas Viot, Alain Blondel et Patricia Chaubet) racontait l’histoire récente de l’Afrique du Sud, la lutte de son peuple contre l’Apartheid et les espoirs du pays ». Le concept de Nelson Mandela a d’autant plus de charme qu’il est à vocation éducative.