Faute d’éléments nouveaux, le juge ajourne l’audience d’Oscar Pistorius

Quatre mois après avoir assassiné son ex-petite amie, Reeva Steenkamp, Oscar Pistorius a comparu ce mardi 4 juin au tribunal de Pretoria. L’audience qui a duré une vingtaine de minutes a très rapidement été ajournée à la demande de l’accusation, faute d’éléments suffisants.

« M. Pistorius, votre audience a été reportée faute de nouvelles charges à votre encontre », déclare le juge de l’accusation, Daniel Thulare. « Oui, votre honneur », réplique Oscar Pistorius.

Ce dernier embrasse les membres de sa famille et sort du tribunal où a eu lieu ce mardi son audience pour le meurtre de Reeva Steenkamp. L’audience qui devait débuter vers 9 heures a en effet été ajournée à la demande du juge de l’accusation. Le parquet a demandé un délai supplémentaire.

Crime fortuit ou meurtre avec préméditation ?

Oscar Pistorius, multiple champion olympique handisport, est accusé d’avoir tué sa compagne Reeva Steenkamp, le 14 février dernier. Le principal suspect avait alors nié être responsable des faits qui lui sont reprochés, prétextant qu’il avait confondu sa compagne avec un cambrioleur.

Une thèse réfutée par le procureur qui, lui, défend le mobile d’un crime. « Si je prends une arme, je me déplace et tue une personne, il s’agit d’une préméditation », lance le procureur. Avant de poursuivre : « la porte est fermé. Cela ne fait pas de doute. Je marche sept mètres et je tue. La raison est que je veux tuer. Voilà tout ».

Homme suicidaire et jaloux ?

Quelques jours plus tard, la presse sud-africaine rapporte qu’une balle de Base-ball ensanglantée a été retrouvée chez lui. Ce qui confirme la thèse du meurtre avec préméditation. L’affaire avait alors choqué toute l’Afrique du Sud. Les rumeurs les plus folles circulaient sur la toile concernant la vie privée d’un homme « à terre ». Suicidaire, Jaloux ? Les qualificatifs les plus dérisoires lui sont alors attribués.

Dans un documentaire de la BBC intitulé : « Pistorius : ce qui s’est vraiment passé », Mike Azzie, un des amis proches de l’athlète, affirme que ce dernier est devenu un homme brisé. Il va même jusqu’à déclarer qu’Oscar Pistorius est au bord du suicide. « Cela m’inquiète beaucoup. Il n’y a aucune confiance dans le ton de sa voix. Il fait penser à quelqu’un qui tourne en rond sans savoir où il va », avait fait savoir Mike Azzie.

Quelques mois plus tard, le quotidien britannique Daily Mail, fait une révélation choc, selon laquelle Oscar Pistorius aurait tué sa petite-amie par jalousie. Le journal va jusqu’à affirmer que Reeva Steenkamp continuait toujours de voir son ex amant, Warren Lahoud. De quoi rendre jaloux l’athlète sud-africain, qui aurait fini par l’abattre.

Le juge a fixé une prochaine date d’audience pour le 19 août prochain. Il s’agira d’une audience de procédure préalable à l’ouverture du procès. Oscar Pistorius demeurera, toutefois, en liberté sous caution jusqu’à cette date.