Afrique du Sud : le « Dr de la mort » ne démissionnera pas

Le Dr Wouter Basson a annoncé qu’il ne démissionnerait pas de l’armée et qu’il n’avait aucune obligation morale de le faire, malgré qu’il ne soit plus payé depuis sept ans, rapporte la BBC. L’ancien chef de la Force de défense du programme de guerre chimique et biologique avait choqué le pays avec ses révélations devant la Commision vérité et réconciliation en expliquant qu’il travaillait à trouver des armes biologiques contre les Noirs durant l’Apartheid. Il a été acquitté, en 2002, de 67 chefs d’inculpation.