Afrique du Sud : la situation est toujours compliquée dans les mines

Face à face tendu ce mercredi, à Marikana (au nord-ouest du pays), entre les employés d’une mine de platine et les forces de l’ordre, rapporte l’AFP. Parfois armés de barres de fer et de machettes, les grévistes (environ 3000 personnes) s’étaient rassemblés pour réclamer d’importantes hausses de salaires. Sans résultat. Avec l’équivalent de 400 euros par mois, la plupart de ces travailleurs vit dans des conditions précaires. Cette manifestation survient après une importante vague de violence sur le site ces derniers jours. Dix personnes avaient été tuées suite à des rivalités intersyndicales.

Lire aussi :

 Afrique du Sud : deux policiers frappés à mort dans une manifestation